Il existe onze jours fériés inscrits dans le code du travail. Un seul est obligatoirement chômé : le 1er mai. Les autres sont en général chômés mais pas dans tous les secteurs d’activité. Certaines personnes, notamment les apprentis mineurs, ne peuvent pas travailler un jour férié. Pour tout savoir et ne pas risquer d’être hors la loi, consultez l’article des Editions Tissot.

Lire l’article complet des Editions Tissot